Agents / Zofia

L'ancre Bosak
Zofia Bosak

La célèbre Zofia Bosak, officière décorée, rejoint l'équipe Rainbow. Elle est la deuxième spécialiste de l'unité polonaise de contre-terrorisme, le GROM, à intégrer l'équipe Rainbow. La première spécialiste n'est autre que sa sœur cadette, Elzbieta Bosak.

Zofia grandit dans une maison confortable de Wroclaw, en Pologne. Lorsqu'elle avait dix ans, son père démissionna de son poste de commandant du GROM pour devenir ministre des Affaires intérieures après l'assassinat du président polonais. En tant que sa fille aînée, Zofia était le vaisseau parfait pour transporter son héritage.

Très jeune, elle subit l'entraînement militaire strict de son père, hantée par le tic-tac de sa montre à gousset qui la chronométrait à la seconde près. Bien qu'à certains moments elle désirait se rebeller contre lui, elle trouvait parfois du confort dans la forme de validation simple et binaire que fournissait son système.

Elle réalisa son rêve de toujours lorsqu'elle réussit la sélection pour intégrer le GROM. Son inspiration lui provenait d'un moment fort de son enfance, lorsqu'elle assista aux obsèques du président polonais. Lors de la cérémonie, elle admira l'attitude solennelle des spécialistes du GROM et s'imagina habillée de leur uniforme emblématique.

DÉCISIVE

Lors d'un voyage scolaire près des grands lacs de Mazurie, Zofia a été la victime d'une blague de très mauvais goût qui a failli lui coûter la vie. Alors qu'elle se détendait dans un lac, trois garçons de sa classe se sont amusés à essayer de la noyer, juste pour "s'amuser". Cette expérience traumatisante a généré une grande défiance envers les autres. La semaine suivante, elle dut s'asseoir à côté de ses assaillants en classe. Pour dépasser son angoisse grandissante, elle décida de s'entraîner encore plus durement pour s'assurer que, la prochaine fois, elle serait en mesure de se défendre. Son père accepta de lui enseigner des techniques encore plus impitoyables, à la condition qu'elle ne questionne jamais ses méthodes.

Le matin suivant, il emmena Zofia au champ de tir, où il avait attaché deux chiens sauvages à un poteau.

"Je me souviens toujours de ce que mon père m'a dit ce jour-là. 'Tes décisions détermineront le reste de ta vie.', m'a-t-il dit, 'Les dirigeants apprennent à prendre les plus difficiles rapidement.' Il a sorti sa montre à gousset et m'a chronométrée".

L'un des deux chiens était malade et Zofia devait mettre un terme à ses souffrances, mais lequel ? "Mon père ne m'enseignait pas le bien et le mal. Il me forçait à prendre une décision entre la vie et la mort en moins de 2 minutes et à tirer avec conviction. Si j'avais eu le moindre doute, je n'aurais fait que blesser et torturer le chien".

C'était le prix à payer pour apprendre les capacités nécessaires pour survivre à tous les dangers et à supporter toute situation dangereuse. Les yeux rivés sur la cible, elle appuya sur la détente. Le lourd poids qui pesait sur elle sembla s'alléger l'espace d'un instant, alors qu'elle réalisa à quel point elle deviendrait forte.

Résistante
 

Résistante

Parmi les exploits les plus notables de Zofia, on peut citer une opération de sauvetage au Guatemala, nom de code Red Agatha. Une terrible tempête tropicale a formé une doline en plein cœur de la ville et englouti tout un quartier. Zofia fut déployée pour protéger une équipe d'ingénieurs qui examinaient le périmètre.

Lors d'un soudain glissement de terrain, elle porta un enfant sur son dos et s'enfuit alors que le sol se dérobait sous ses pieds.

L'enfant se cramponna à son dos et elle s'accrocha au bord du gouffre à mains nues pendant plus d'une demi-heure alors qu'elle était suspendue au-dessus des abysses. Pour récompenser sa bravoure, Zofia fut promue au grade de sous-lieutenant et elle reçut une médaille.

Au fil de ses expériences, Zofia s'est constitué une seconde famille. Pour être plus efficace sur le terrain, elle a appris à faire confiance à ses équipiers, en tirant un trait sur l'expérience cruelle qu'elle avait vécue dans son enfance. Loin de l'éducation stricte de son père, Zofia baissa sa garde et noua des liens intimes pour la première fois. Elle a rencontré celui qui allait devenir son mari lors d'une opération clandestine au Mali, où ils se sont d'abord crus ennemis.

Loyale

Loyale

Ayant atteint le zénith de sa carrière, elle revint en Pologne pour s'y marier. Bien qu'elle souhaitait que la cérémonie soit privée, son père en fît une célébration marquante, invitant tout la clique de politiciens qui avaient pris le pouvoir suite à l'assassinat du président polonais. Zofia fut choquée de voir deux anciens suspects parmi ses invités, chaudement accueillis par son père. Elle quitta la fête rapidement, se déclarant souffrante.

Alors qu'elle enquêtait sur ce qu'elle avait vu, Zofia découvrit qu'elle était enceinte et prit un congé maternité exceptionnellement précoce. De retour dans la maison familiale, Zofia cacha sa grossesse à son père. Il mourut dans les mois qui suivirent, dans des circonstances douteuses.

La naissance de sa fille eut un profond impact sur Zofia et attisa un besoin de renouer les liens avec sa famille, mais Ela ignora les tentatives de réconciliation de sa sœur.

Zofia réintégra les rangs du GROM peu de temps après avoir appris qu'Ela souhaitait passer les tests civils. Mais en dehors de ses tentatives pour renouer des liens avec sa sœur, Zofia se montra distante avec tout le monde. Les membres de son unité remarquèrent ce changement et s'étonnèrent notamment de son obsession pour la montre à gousset de son père. Certains ont pensé qu'il s'agissait d'un symbole de deuil, mais cela ne semblait pas se limiter à ça.

Lorsqu'Ela accepta la proposition d'intégrer la prestigieuse équipe Rainbow, Zofia décida d'en faire autant. Tout lui rappelait son père au sein du GROM.

Elle utilisa ses contacts pour contacter Six personnellement, qui accepta de la rencontrer à Genève. Zofia intégra les rangs de l'équipe Rainbow trois mois plus tard.

Équipement

Gadget

Ass.

Capacité unique

Les rares fois où Zofia se retrouvait seule à la maison avec sa petite sœur, elle lui apprenait quelques techniques non-létales avancées et lui apprit à se servir de grenades offensives. Ces leçons clandestines étaient leur petit secret et représentaient les timides tentatives de Zofia pour aider Ela, qui était en difficulté au lycée.

Alors que l'entraînement de leur paternel rendit Zofia très à l'aise avec le combat à mains nues et les tirs de précision, elle découvrit vers quelle spécialité elle voulait se tourner lorsqu'elle intégra le GROM. Préférant les frappes offensives, elle se porta volontaire pour tester le KS79 LIFELINE, un lance-grenades à deux canons originaire d'un programme de R&D italien.

Le KS79 LIFELINE utilise une technologie de projectiles électroniquement déclenchés qui tire des munitions offensives et à percussion. Puisque plusieurs grenades sont superposées dans le canon de l'arme, recharger n'est plus nécessaire, ce qui en fait une arme dont l'efficacité est sans égale. Les munitions offensives envoient une onde sonore de 170 décibels qui diminue l'ouïe et étourdit les ennemis. Les munitions à percussion détruisent les murs en un instant, alors préparez-vous à un assaut explosif.

Principale :LMG-E
M762

Secondaire :RG15

Gadget ExplosifsClaymore

Vitesse : Moyenne

Protection : Intermédiaire